Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 13:41

Le collectif de défense de l'hôpital appelle à un rassemblement

jeudi 12 juillet à 9h30

devant le bâtiment administratif de l'hôpital.

Le conseil de surveillance se réunit à 10 h

priveLe premier scandale : la main-mise du privé sur l'hôpital public : L'Agence Régionale de Santé (ARS) prépare avec la complicité du groupe privé ORPEA un coup de grande ampleur contre l'hôpital public de Manchester : une coopération forcée entre les hôpitaux publics de Charleville-Mézières et de Sedan, et la Polyclinique privée de Charleville-Mézières dont la Générale de santé veut se débarasser.

La Générale de santé voulant réaliser des économies de structure, elle vend la polyclinique (locaux et infrastructure) : une nouvelle structure mixte-privée (la partie privée incluant ORPEA et la Mutualité des Ardennes) va ainsi s'introduire dans les murs de l'hôpital de Manchester : le privé va pouvoir bénéficier des murs et des moyens techniques payés sur les deniers publics de la sécu pour réaliser ses profits sur le dos des malades.

L'équivalent a déjà été tenté ailleurs comme à Nice et cette cohabitation a été un échec retentissant.

On peut aussi remarquer au passage que les salariés de la clinique ne verront en rien leur statut s'améliorer … par contre, les médecins du privé pourront librement appliquer leurs dépassements d'honoraires !

LE SILENCE ET LE SECRET ... ... AVANT LA FACTURE ! Ce projet est préparé par l'ARS dans la plus grande discrétion sur son contenu. Tout sera dévoilé et les usagers de l'hôpital seront mis devant le fait accompli, probablement mi-juillet 2012, sans qu'un débat démocratique impliquant tous les acteurs concernés ait eu lieu (usagers, personnels, élus, ...).

Or, les conséquences pour les usagers risquent d'être très lourdes :

1 - en mettant les pieds à l'hôpital, vous n'entrerez plus dans un service exclusivement public.

2 - le malade saura-t-il s'il est soigné par des médecins du public ou du privé ? aura-t-il le choix ? et en cas d'urgence ? qui décidera ? et si son état ne permet pas d'avoir son avis ?

Or il faut bien avoir en tête que : MÉDECINE PRIVÉE = DÉPASSEMENTS D'HONORAIRES ACCRUS ! C'est la conséquence la plus prévisible de la privatisation de fait de l'hôpital préparée par l'ARS.

retraiteLe deuxième scandale : le groupe privé ORPEA et ses maisons de retraite à presque 3000 € par mois : le second volet de la coopération public-privé concerne les maisons de retraites.

Une société privée spécialisée dans l'exploitation lucrative des maisons de retraites, ORPEA, est en train de faire main basse dans le département des Ardennes sur les maisons de retraites publiques, en particulier sur celles dépendant des hôpitaux. Ainsi, suite à l'accord prévu, il ne resterait à Charleville que deux maisons de retraite appartenant au secteur public (Jean Jaurès et Les Grandes Terres).

Or ORPEA est un groupe qui veut gagner de l'argent, beaucoup d'argent : le tarif des maisons de retraite du public, 1500 euros environ (déjà très lourd pour beaucoup de familles), passera ainsi pour les nouveaux entrants dans les établissements privatisés à près de 3000 euros par mois ! Et comme l'offre publique sera réduite, le groupe ORPEA est certain de voir son racket fonctionner. ETES-VOUS PRÊTS A PAYER ?

Face à l'absence d'informations concrètes concernant les conséquences de ce projet pour les usagers, le Comité de Défense de l'Hôpital de Charleville-Mézières a obtenu un rendez vous en urgence avec le député de la circonscription, Monsieur Christophe LEONARD : celui-ci devait interroger le directeur de l'hôpital et le directeur de l'ARS.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif de défense de l'hôpital Manchester
commenter cet article

commentaires

barboux regis 09/07/2012 12:35

HOPITAL LOCAL DE SAINT AIGNAN SUR CHER
C.M.S LES BRUNETIERES MAREUIL SUR CHER
TEL : 02 54 71 21 30 (ligne extérieure) (portable) 06 01 74 16 74

Cgt.hlsaintaignan@yahoo.fr


Objet : Motion soutien Saint Aignan, le 09 07 2012


A l’attention des Militants CGT et des salariés de l’Hôpital de Charleville-Mézières




Chèr(e)s Camarades;


Par la présente, la commission exécutive C.G.T. de l’hôpital de Saint Aignan sur Cher, souhaite vous apporter tout leur soutien dans la lutte que vous menez auprès de l’A.R.S. et le groupe opéa,
pour la sauvegarde de l’Hôpital public et afin de faire valoir et reconnaître vos droits.

Tenez nous au courant de l’évolution de vos revendications.


Cette motion, souhaite vous apporter un soutien moral dans une période qui est sans doute difficile.





Le secrétaire du syndicat Cgt de l’hôpital de Saint Aignan
Pour la Commission Exécutive

Régis Barboux