Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 19:32
Voilà le texte du courrier :
Madame,
Depuis la mise en place de la T2A, plus de 70% des hôpitaux français sont en manque de recettes et leur financement s’aggrave d’année en année.
Les évaluations récentes de la T2A confirment que depuis 2004, la rentabilité des cliniques s'est améliorée, alors que la situation budgétaire du service public s'est détériorée. Il est sommé de se restructurer, de fusionner, de se centrer sur son « coeur de métier » c'est à dire le soin au péril de ses missions sociales et de santé publique.
Cette situation financière va encore être aggravée par la loi de financement de la sécurité sociale de 2010.
Au CH de Charleville-Mézières, un premier plan de retour à l’équilibre a été voté en 2008 avec des suppressions de postes et un plan d’économies diverses. Les financements n’étant pas à hauteur des besoins, un deuxième plan de redressement a été adopté à une courte majorité par le conseil d’administration le 20/11/2009. Il porte sur un effort d’économies de 11 millions d’euros sur 3 ans.
Ce plan se traduit par des suppressions de postes, des suppressions de lits réduisant l’offre de soins et des réorganisations de services qui vont dégrader les conditions de travail des agents qui sont déjà difficiles.
Face à cette situation, un collectif pour la défense de l’hôpital a été créé. Il regroupe des forces vives convaincues de la nécessité d’un hôpital de proximité de qualité pour la santé de tous.
Le 09/11/2009, nous avons transmis un courrier en ce sens au Ministre de la Santé par l’intermédiaire du Haut Commissaire aux Solidarités Actives contre la Pauvreté en déplacement dans notre département. A ce jour, ce courrier est resté sans réponse.
Le collectif vous demande une audience rapidement car la situation est grave et le temps presse.
En effet, il est dommage et dommageable que la politique d’austérité s’attaque à la santé, un droit fondamental, le droit à la santé pour tous.
Nous vous prions d’agréer, Madame, nos salutations distingués.

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif de défense de l'hôpital Manchester
commenter cet article

commentaires