Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 19:03

Deux directeurs, deux plans « d'économies » et des rabotages successifs n'auront pas suffi pour rétablir l' »équilibre » à l'hôpital de Manchester.
Un nouveau directeur est donc chargé depuis décembre d'en mettre un nouveau en place, tandis que le directeur de l'ARS a décidé d'enclencher la machine à tuer...le service public de santé ardennais !
Comme partout en France. Aboutissement de la loi « hôpital patients santé territoire » (encore appelé loi Bachelot) oblige !
Ainsi l'agence régionale de rabotage passerait carrément au sabotage de la santé publique pour favoriserait les cliniques privées.
Qui va payer ? Les usagers bien sûr !
Et en passant, les personnels, qui n'en peuvent déjà plus, mais vont devoir retrousser les manches ou changer d'établissement quand ils relèvent de la fonction publique, ou se résoudre à rejoindre la horde de chômeurs quand ils sont précaires.
La méthode ? :
- les informations distillées au compte-goutte...
- les fausses concertations sur « l'amélioration » (sic !) du système de santé comme celle qui a eu lieu à l'école d'infirmières de Bélair début janvier...
- les « bruits de couloir » pour prendre la température dans les services avant que ne tombent les vraies décisions...
- le courrier banal envoyée subrepticement aux élus des deux communes concernées par des mesures éventuelles
Nous réaffirmons
- que l'accès pour tous aux services de santé fait partie des droits fondamentaux de notre société,
- que les usagers ont besoin d'un service public solidaire au service de tous, et que la proximité est le gage de l'égalité des soins sur l'ensemble du territoire.
Nous exigeons le maintien de l'ensemble des services de maternité à l'hôpital de Manchester comme à Sedan.
Nous refusons toute collaboration entre établissements publics et établissements au service d'actionnaires privés assoiffés de profits sur le dos des usagers et qui veulent utiliser les bâtiments financés par les deniers publics pour prospérer encore plus.
Nous refusons que le service public soit gangréné par ces profiteurs qui n'ont que faire de la santé des citoyens : leur seul et unique but : se faire du fric. 

Nous en appelons à la mobilisation de tous : associations, usagers, soignants et élus .
Notre département n'a vraiment pas besoin de sinistres supplémentaires en matière d'emplois et de services publics.

Une journée de mobilisation nationale est d'ores et déjà programmée le samedi 2 avril.
Faisons de cette journée le « tous ensemble » du service de santé ardennais.

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif de défense de l'hôpital Manchester
commenter cet article

commentaires