Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2016 5 21 /10 /octobre /2016 16:36
Stationnement à proximité de l'hôpital : le collectif continue !

Plus de 600 pétitions recueillies en quelques heures et depuis des témoignages qui s'accumulent ! La mairie de Charleville-Mézières avait réagi rapidement, mais très insuffisamment : deux places de dépose-minute limitées à 5 minutes devant la nouvelle entrée de l'hôpital. Et depuis, plus rien !

Rappelons la problématique : un hôpital dans un quartier où le stationnement est trop rare mais aussi la nécessité d'accéder à l'hôpital (et d'en sortir !) pour des personnes fragilisées par la maladie, pour des visiteurs âgés et/ou à mobilité réduite. La réduction des durées d'hospitalisation, le développement de la chirurgie ambulatoire multiplient ces situations où un accompagnant vient chercher une personne venant de subir une intervention chirurgicale, une chimiothérapie … Il a besoin de garer sa voiture à proximité immédiate, mais aussi d'avoir le temps de se rendre dans le service, de revenir avec la personne accompagnée, éventuellement de reporter le fauteuil roulant : il faut beaucoup plus de 5 minutes !

Le Collectif de défense de l'hôpital a rencontré à l'automne dernier des représentants du maire : des belles paroles, mais plus de nouvelles depuis ! Le Collectif est bien conscient que la globalité des problèmes de stationnement demande du temps, en lien avec les opérations de renouvellement urbain du quartier de Manchester : il veut juste améliorer les choses pour les usagers qui en ont le plus besoin, dans le respect des besoins du personnel de l'hôpital également … sans attendre la solution parfaite, le tout ou rien !

Il y a ce qui dépend de la commune ; il y a aussi ce qui dépend de l'hôpital !

Le Collectif de l'hôpital a rencontré le 10 octobre le directeur de l'hôpital qui lui a prêté une oreille attentive et il l'en remercie. Le Collectif a approuvé la notion que les solutions ne pouvaient se trouver que dans une concertation entre la ville et l'hôpital, mais cela ne doit pas être l'alibi à l'immobilisme ! Car il est nécessaire que des accompagnants puissent entrer en voiture dans la cour de l'hôpital, ce qui suppose une signalétique, une régulation (autorisation donnée par le service de la personne hospitalisée) et du personnel d'accueil. Le Collectif a d'ailleurs demandé que ces besoins puissent être chiffrés. Il a rappelé qu'il y avait un enjeu économique, puisque ces difficultés amènent un certain nombre de personnes à recourir à un transport sanitaire uniquement du fait de ces problèmes de stationnement et un enjeu d'attractivité de l'hôpital, par exemple pour des habitants de la vallée habitant à égale distance de Charleville-Mézières et d'un hôpital belge.

Le Collectif sera évidemment vigilant aux suites qui seront données et a décidé de demander un nouveau rendez-vous au maire de Charleville-Mézières.

Partager cet article

Repost 0
Published by Collectif de défense de l'hôpital Manchester
commenter cet article

commentaires